[Jeu] Borderlands

BorderlandsBoxArtSalut les amis ! J’me présente : Mordecaï le chasseur, pour vous servir. Enfin pour me servir, plutôt, parce qu’à part ma pomme, j’en ai pas grand chose à battre des autres. Et c’est comme ça pour tout le monde, ici, sur Pandore. Faut dire que l’endroit n’est pas fait pour les touristes. Et pourtant, c’est une planète qui est sacrément fréquenté, mais par une clique de brigands et autres racailles. L’appât du gain et la soif d’aventure, tout ça…
Parce que si tout le monde écume cette planète rocailleuse de part en part, c’est dans l’espoir de découvrir l’Arche. C’est complètement con, vu que personne ne sait exactement ce que c’est ! Mais que voulez-vous ? La curiosité est un vilain défaut auquel on ne peut pas résister. Tout ce qu’on sait c’est que c’est un truc extra-terrestre et que les militaires aimeraient bien mettre la main dessus pour mieux en comprendre l’énergie et l’armement. Ça veut forcément dire qu’au marché noir, ça pourrait rapporter un sacré paquet de pognon ! Il en fallait pas plus pour que ce mythe devienne l’objectif de tout bon aventurier qui se respecte et respecte son porte-feuille et son envie de jouer de la gâchette.

Notre duo de choc !

Notre duo de choc !

Du post-apo dépaysant
En bon chasseur, j’ai pour habitude de sniper tranquille dans mon coin, mais tout le monde disait que cette aventure se vivait plus intensément à plusieurs… mouais, bon, ok, essayons. J’ai donc rencontré Lilith dans le bus qui nous amenait à Fyrestone. Une jolie poupée au ptit cul serré dans un de ces pantalons taille-basse, ralala, j’vous raconte que ça. Je peux vous dire que j’ai passé mon temps à être gentlemen avec mes « après vous », histoire de pouvoir mater cette petite douceur tranquille. Mais ça tombait bien, parce que si on peut regarder, j’vous garantis qu’il valait mieux pas toucher. C’est qu’elle dérouille sévère, la miss ! C’est une assassin à la force de frappe bien sentie qui saute à la gorge des adversaires pendant que j’assure le soutien à distance avec mon sniper. Une combinaison efficace qui nous a fait avancer sans trop de problèmes sur les terres de Pandore. Lire la suite

Publicités

[Accessoire] Stick Arcade MayFlash

mayflashCéder à l’envie
Suite au précédent jeu auquel j’ai joué, à savoir Retro Game Challenge, une envie déjà latente d’avoir un stick arcade s’est réveillée. Non pas pour me la péter Pro Gamer ou pour espérer devenir trop balèze grâce à ça, je suis bien conscient qu’un tel accessoire n’entraîne ni l’un ni l’autre. Je voulais seulement me rapprocher au maximum des sensations de ces salles d’arcade que je n’ai pas connu dans ma jeunesse n’ayant pas d’argent de poche à claquer dans ces machines tentatrices, à mon grand regret. Lire la suite

[Jeu] Retro Game Challenge

Retro_Game_Challenge_Coverart.
Voilà un jeu bien curieux et très injustement méconnu. Pouvant être rapidement classé dans la catégorie « compilation de jeu oldies » et se basant sur un personnage connu seulement au Japon, il est évidemment normal qu’il ne soit jamais sorti en Europe, et c’est bien dommage, car ce jeu est bien plus qu’une énième compilation banale.
.

Arino façon Matrix est un peu effrayant^^"

Arino façon Matrix est un peu effrayant^^ »

La re-découverte du rétro
Sorti au Japon sous le nom de Game Center CX : Arino’s Challenge, ce jeu est avant tout une aventure emprunte de nostalgie que l’on propose au joueur de partager avec Arino. Ce dernier est un joueur de jeu rétro devenu célèbre au Japon pour ces émissions où il joue en direct à des jeux de la Super Famicom (équivalent japonais de la Super Nes). Dans cette adaptation DS, Arino nous apparaît sous une forme étrange, comme matérialisé par un programme implanté directement dans notre réalité, un truc dans le genre. Il s’adresse à nous, un peu moqueur, se gaussant de notre fierté à être un gamer actuel et clamant en gros qu’être gamer à la grande époque, c’était quand même autre chose. Il décide donc de nous envoyer dans le passé pour défier nos prétendues compétences sur les grands classiques de la Super Famicom. Lire la suite

[Série] Sherlock Saison 2

Suite et fin du compte-rendu de visionnage de cette série avec les 3 épisodes de la saison 2. Rappel : tout l’article spoile la série. A ne lire que si on a déjà vu les épisodes, donc !

Sherlock commence à être pris au dépourvu face à Moriarty

Sherlock commence à être pris au dépourvu face à Moriarty

4. Un scandale à Buckingham
Retour dans le vif du sujet avec la fin du suspense d’opérette laissé par le précédent épisode. Comme on s’y attendait, un événement stoppe la confrontation et Moriarty s’en va cette fois pour de bon, ce qui confirme mon ressenti que son faux départ et retour pour un cliffhanger était totalement gratuit et injustifié. Et je peine une fois de plus avec ses hurlements de colère soudains qui sont vraiment exagéré et cassent la crédibilité du personnage. Mais passons à la suite.

S’ensuit un peu de légèreté pour faire retomber la pression avec un peu de vie quotidienne humoristique abordant le blog de John et des témoignages pathétiques de clients potentiels. Et ça fait du bien de retrouver un peu de légèreté, on est désormais prêt à passer à commencer une nouvelle enquête. Lire la suite

[Série] Sherlock Saison 1

original_578789Relecture de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, Sherlock place cette fois-ci le mythique enquêteur dans un Londres moderne, actuel, où sa science de la déduction lui permettra, avec le docteur Watson, de résoudre de multiples enquêtes menant à son ennemi de toujours, le professeur Moriarty.

Cette série comportant deux saisons est d’un format assez atypique puisque qu’elle n’est en tout composée que de 6 épisodes d’1h30 chacun (3 épisodes par saison). Mais la qualité étant au rendez-vous et ayant beaucoup à dire, je vais pour une fois profiter de la faible quantité d’épisodes pour les traiter un par un. Il me sera donc impossible de ne pas spoiler. Cet article n’aura pour une fois pas le but de donner envie aux profanes mais de partager mes impressions avec ceux qui ont déjà vu la série. Pour les autres, je vous conseille de vous jeter de toute façon sur ces deux saisons trouvables à très petit prix, car les nouvelles aventures du Sherlock moderne sont un plaisir à regarder.
SPOIL Si vous n’avez jamais vu la série, ne lisez pas la suite de cet article ! SPOIL Lire la suite

[Film] Möbius

mobius-affiche-51069e9ccded9Grégory Lioubov est un agent des renseignements russe qui tente de convaincre Alice, une trader de talent travaillant pour un grand ponte lié à la mafia, de travailler pour lui. Elle devra leur sortir des informations compromettantes, jeu auquel elle prête son pouvoir de séduction et son caractère bien trempé de façon plus audacieuse que prévu. Cela va obliger Lioubov à se rapprocher de son contact pour essayer de la contrôler, mais il n’avait pas prévu de se faire séduire lui-même et de se retrouver à jouer un triple-jeu entre sa liaison secrète avec le contact, la mafia et ses employeurs. Un jeu dangereux qui va évidemment apporter son lot de problèmes.

mobius-jean-dujardin-cecile-de-francePolar à la française
L’essentiel du film repose donc sur le face à face entre les différents protagonistes, jouant plusieurs rôles, devant tromper leurs amis, leurs ennemis et improviser pour essayer de s’en sortir. Le jeu d’acteur est donc primordial pour ce genre d’histoire et Jean Dujardin et Cécile de France s’en sortent à merveille, imposant par leur charisme une présence palpable et rendant intense les confrontations. Tim Roth reste lui un peu en retrait, dans le rôle du méchant homme d’affaires, mais est suffisamment classe pour donner du répondant aux autres acteurs. Lire la suite

[Jeu] Quantum Conundrum

quantum_conundrum_poster.
Moi qui essaie en général de juger un jeu pour ce qu’il est, je ne vais pas pouvoir m’empêcher cette fois-ci de sans cesse comparer Quantum Conundrum à son ainé Portal. Tout d’abord parce qu’un des créateurs du concept du jeu est le même pour les deux titres et ensuite parce que sur le marché des puzzle game façon FPS, les jeux sont rares et Portal est roi. Mais je vais tout de même essayer d’être un minimum objectif.

.

Ike est une créature farceuse qui nous garde à l'oeil

Ike est une créature farceuse qui nous garde à l’oeil

Un bon concept mais hasardeux
Vous incarnez un enfant affublé de la dernière invention de son oncle, et vous devez retrouver ce dernier, perdu dans les confins de son propre manoir ou peut-être même d’une autre dimension. Vous devrez dès lors arpenter la cinquantaine de salles qui compose le manoir et vous y frayer un chemin en alternant le « mode de dimension » qui vous entoure. La dimension plomb rendra tout autour de vous plus lourd, la dimension plume, à l’inverse, rendra tout léger, la dimension temps ralentira le temps, et la dimension gravité inversera la pesanteur. Possédant le gant qui contrôle les dimensions, vous ne serez pas personnellement influencé par ces changements et vous devrez en user au mieux pour avancer dans des salles abracadabrantes du savant fou qui vous sert d’oncle. Lire la suite

[Jeu] Super Mario 3D Land

super-mario-land-3ds-4e8466c330391Mon premier jeu 3DS, c’est-y pas émouvant… sauf que j’ai toujours pas de 3DS, en fait. Je squatte celle de ma grande sœur sur laquelle elle a pris Super Mario 3D Land, rien que pour moi ! Merci frangine ! Cela m’a donc permis de mettre un peu les mains sur cette console qui ne m’attirait pas plus que ça jusque là, tout simplement car je ne peux pas voir la 3D. Pour résumer, je suis aveugle d’un œil et comme les effets 3D sont créés par le cumul de la vision des deux yeux, ben, pour moi ça ne marche pas, et je vois juste l’image en double. Fort heureusement, la technologie 3D est loin d’être une avancée qui m’attire plus que ça, mais je voulais quand même essayer quelques classiques incontournables de la console, surtout maintenant que cette dernière existe en format XL ce qui rend le visuel sacrément agréable.

Pour ce qui est de la console, en ressenti rapide, je la trouve très agréable, même si un peu fine pour des grandes mains comme moi, des touches un poil dures et positionnées un peu trop vers le haut de la console, mais sinon, l’ensemble est un très beau produit à qui il ne manque que les bons jeux. Qu’en est-il donc de ce Mario ?

les niveaux sont en général construits en profondeur

les niveaux sont en général construits en profondeur

Une 3D justifiée, un jeu pas forcément…
Donc oui, je ne pouvais pas voir l’effet technologique 3D (les bonnes critiques sur ce point en témoignent un peu partout) mais au moins, au vu du gameplay et des emplacement de caméra, je trouve la 3D justifiée, et je pense qu’elle apporte réellement quelque chose. Même si cela n’empêche pas de jouer sans problème au jeu en la désactivant (sauf que du coup, l’estimation de la profondeur n’est pas toujours facile pour réceptionner un grand saut et l’on tombera derrière et devant une plate-forme plus d’une fois). Lire la suite