[Jeu] Flow

799Flower était un petit bijou, Journey un véritable chef-d’oeuvre… Il était bien normal que je me penche un jour où l’autre sur le premier jeu créé par thatgamecompany sur PS3, à savoir Flow. Modérant mes ardeurs, je pense tout de même à garder en tête que je ne devais pas attendre un jeu aussi abouti. C’était là leur galop d’essai et on peut dire que ça se ressent.

méduses ? crevettes ? va savoir...

méduses ? crevettes ? va savoir…

L’histoire de la vie ?
Flow nous propose de contrôler une espèce de petite créature, une sorte de bactérie au design très esthétique, flottant dans une eau peuplée de petites choses que l’on peut supposer animales et végétales… dur à dire vu que tout être vivant n’est composé que de quelques cellules et que, comme à leur habitude, thatgamecompany nous livre un jeu sans indications ou but clairement inscrit, tout doit être déduit.

Mais là où Flower et Journey était magique dans la compréhension induite de l’environnement, Flow est beaucoup moins efficace. On comprend vite que notre bébête doit se nourrir de ce qui l’entoure pour grandir, mais pour comprendre quelle espèce de nourriture fera grandir quelle partie de notre corps, c’est déjà vachement moins clair.

une créature qu'on peut apercevoir en hommage dans Journey

une créature qu’on peut apercevoir en hommage dans Journey

Pourtant on sent bien que l’on ne réagit pas de la même façon à chaque aliment : un coup on rajoutera un noyau à notre colonne vertébrale, un coup on remplira ce dernier et un autre il nous poussera des nageoires… mais impossible d’en contrôler la progression dans le fouillis visuel ambiant. On se contente finalement de manger tout ce qui nous passe devant le nez sans trop comprendre ce qu’on fait en virevoltant pour ne pas se faire trop grignoter soit-même.

Et une fois l’endroit épuré (ou quand on le souhaite), on mange un item qui nous fait descendre d’une strate pour arriver après plusieurs étages à un œuf. Une fois ce dernier touché, le niveau se termine sans explication et une nouvelle créature éclot, que l’on va maintenant contrôler dans le niveau suivant. Et ainsi de suite. Ce changement de créature entraîne une pseudo variété de gameplay, puisque chacun est doté d’une compétence particulière.

des créatures aux effets différents mais durs à cerner

des créatures aux effets différents mais durs à cerner

Outre le déplacement (assez peu efficace au passage) avec le détecteur de mouvement de la manette, on peut en effet appuyer sur un bouton pour déclencher une capacité trop peu différente à chaque fois : accélérer, accélérer plus vite, accélérer en mangeant plus goulûment, empoisonner et tournoyer pour attirer les proies. Autant dire que c’est très insuffisant pour renouveler le gameplay et la lassitude se fait bien vite sentir.

Cependant l’univers visuel est quand à lui très efficace. Les créatures sont belles, tournoient avec grâce, les effets de particules environnants sont très fins et la vue en transparence des strates inférieures est du plus bel effet. Ajoutez des effets de couleur style aurore boréale de temps en temps et on sent un réel talent artistique naissant qui sera confirmé dans les jeux suivants.

des niveaux à dominante de couleur...

des niveaux à dominante de couleur…

Mais outre le fait que les bruitages pourtant de qualité ne suffisent pas à combler l’absence de réelle musique, l’ensemble ne crée pas vraiment de magie. Un univers beau ne suffit pas quand il s’agit d’un jeu vidéo et pour que la magie opère et que l’on se sente transporté il faut une touche efficace de gameplay. Flower nous faisait voler au ras des herbes et haut dans le ciel, et Journey nous faisait ressentir l’immensité du désert et l’attachement poignant envers un camarade. Flow, lui, ne nous fait ressentir rien de particulier.

Au final, c’est dans le niveau de générique de fin que je me suis enfin senti un peu transporté, car laissant tomber les notions de gampelay insuffisantes, on se laisse porter de strate en strate sur une musique enfin un peu présente.

ah, ça je connais, c'est un poisson !^^

ah, ça je connais, c’est un poisson !^^

Mais après cet instant fugace, on se retrouve à essayer de comprendre le but réel de ce jeu, essayer de chercher un sens à ce qu’on a fait. Qu’étaient exactement ces créatures ? Que représentait ce voyage ? Quel en était le but ? Laisser l’interprétation au lecteur est une chose intéressante, mais là pour le coup, je pense juste qu’il n’y a pas vraiment d’interprétation à en faire. Et ce n’est pas le slogan du jeu « life could be simple… » qui va servir de révélation. Car si la morale de cette aventure est que bouffer les plus petits que soi pour devenir plus grand, ce serait quand même vachement plus simple, comme vie, eh bien j’aurais préféré aucun message, mais bon… on va dire que je n’ai pas trop compris ce point là.

Inutile de jeter la pierre plus que ça à un petit jeu qui n’avait sûrement pas comme ambition de n’être plus qu’un petit jeu. Et il est vrai que si l’on n’attend d’un jeu que de passer le temps devant son écran comme on jouerait à un jeu flash sur son portable, Flow peut combler ces attentes à merveille en ajoutant en plus des graphismes splendides. Mais soyez sûrs de ne pas vouloir plus d’un jeu vidéo ou vous seriez déçu, tout comme moi.

Flow

Publicités

2 réflexions au sujet de « [Jeu] Flow »

  1. Fan de Flower et Journey, j’avoue avoir pensé plus d’une fois à tenter Flow, par principe. Mais bizarrement, j’ai pas encore eu le déclic et ta critique me confirme mon ressenti vis-à-vis de l’intérêt du soft… J’ai envie de dire « lors d’une promo, pourquoi pas? », mais promo il y a déjà eu et toujours pas d’envie d’achat. Donc bon… ^^’

    • oui, c’est pour ça que je l’ai pris, il était en promo à -50% ça le faisait à deux ou trois euros, je sais plus, alors bon, je me suis lancé, mais franchement, c’était juste pour la culture perso…^^ »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s