[Rétro] 1941 Counter Attack

100249011941 Counter Attack est apparemment la suite de 1943 sorti sur la génération précédente de borne d’arcade. On ne cherchera pas à savoir pourquoi la suite se passe avant vu que de toute façon il n’y a pas de scénario, on s’en fout. Il s’agit donc là d’un shmup vertical bien classique nous plongeant en pleine seconde guerre mondiale, aux commande d’un avion de guerre. Les graphismes sont agréables et les ennemis sympathiques. Le mélange entre véhicules réalistes d’époque et machines exagérées ne part pas dans la même folie qu’un Metal Slug, et l’atmosphère garde un certain sérieux (hormis éventuellement le tir laser de notre vaisseau qui n’a bizarrement pas marqué les historiens de l’époque), mais l’ensemble est coloré et la musique assez entrainante pour garder le plaisir du voyage. Seuls certains bruitages font mal aux oreilles comme les sifflements horriblement stridents de certains missiles ou encore le bip bip agaçant quand notre vie est au minimum.

les avions ennemis sont un peu grands, proportionnellement à nous^^"

les avions ennemis sont un peu grands, proportionnellement à nous^^ »

Niveau contrôles, nous sommes en plein dans l’époque des shoot’em up où il faut appuyer à répétition sur le bouton pour enchaîner les tirs. Un autofire manquerait de charme et ne contribuerait pas à cette tétanie si particulière qu fait le charme de ces titres au bout de deux minutes de jeu.
Idée originale, on peut sans problème se coller aux parois du décor sans subir de dégâts et c’est même conseillé puisque cela provoque une rotation à 360°de l’avion permettant de tirer un instant dans toutes les directions. Il faudra donc user de cette astuce pour se débarrasser de certains ennemis cachés dans des angles difficiles.
Le fait de laisser appuyé le bouton de feu permet de concentrer son tir en remplissant une jauge pour lâcher une attaque plus puissante. Il est également possible d’utiliser le second bouton pour une attaque spéciale qui touche tout l’écran mais consomme un carré de vitalité.

avions, chars, porte-avions, les ennemis ont un sacré budget militaire...

avions, chars, porte-avions, les ennemis ont un sacré budget militaire…

Cette vitalité est composée de 3 carrés qui se vident à chaque coup encaissé. La jauge à zéro est c’est le game over. Eh oui, aucune possibilité d’avoir plusieurs vies, une pièce = une vie, telle est la dure loi (capitaliste) de 1941. Il est heureusement possible de trouver des bonus qui pourront nous rajouter jusqu’à deux carrés supplémentaires et un armement plus efficace, mais rester en vie demeure malgré tout très ardu et les continues défileront.

Et pourtant, il ne m’aura fallu que 13 continues (oui, « que » 13, ça va, c’est pas énorme !) pour finir ce jeu, vu qu’il ne comporte que 4 ou 5 niveaux à vue de nez, comptez 45 minutes pour aller au bout de l’aventure. Autant dire que c’est un peu court, même pour un jeu de l’époque et que l’expérience manque donc un peu de profondeur. Le jeu reste néanmoins sympathique et laisse présager de bonnes choses pour les autres itérations de la série.
1941 counter attack
Vidéo de qualité pourrie, c’est tout ce que j’ai trouvé sur le net… promis, un jour, je ferai mes propres captures vidéos de mes tests^^ »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s