[Rétro] Warriors of the Fate

Warriors_of_Fate_sales_flyerWay of the Samouraï
Encore un Beat’em all Capcom, donc pas de suspense superflu, c’est de la qualité, comme toujours. Warriors of Fate est un jeu d’action placé dans un univers japonais féodal, style guerre d’Edo, où l’on doit évidemment combattre la menace au beau milieu des champs de bataille. Je n’en sais pas plus sur le scénario car les textes défilent très rapidement sans me laisser le temps de les interpréter avec mon anglais rouillé. Mais qu’importe, on en a saisi suffisamment pour motiver la baston.

L’univers est beau, graphiquement très détaillé et bien dessiné, les animations correctes et les situations assez immersives. Notamment lorsque la progression se fait au milieu d’une foule de villageois qui nous encourage ou encore en marchant sur des corps de soldats tombés au combat à perte de vue. L’ensemble est en effet assez dur et glauque, et les méchants n’hésitent pas à tuer les innocents dans le dos avec une froideur absolue… un réalisme qui contribue grandement à l’ambiance et à l’implication du joueur.
On pourrait juste reprocher des ennemis trop peu différents, à part leur couleur. On a souvent une envie non satisfaite de voir débouler un adversaire jamais rencontré.

combat dans un château en feu, ça c'est un contexte classe !

combat dans un château en feu, ça c’est un contexte classe !

Les musiques et bruitages sont très corrects même si aucun thème majeur ne restera spécialement dans la tête, hormis peut-être les cris de victoire en japonais à chaque fin de stage.

5 pour tous, tous à cheval !
Niveau gameplay, l’ensemble se tient bien, tout en restant plutôt simple. Tout comme Cadillac and Dinosaurs testé précédemment, on a un bouton pour sauter et un pour frapper, et le cumul des deux fait un coup spécial (qui ne consomme pas la vie cette fois-ci donc autant en abuser quand on est un peu submergé par les adversaires), mais pas vraiment de variantes. A part le coup de pied sauté, et les armes ramassées qui se manient toutes de la même façon, c’est dans la possibilité de se battre à cheval que réside la petite fraîcheur du titre. Débutant le niveau avec ou volant celui du boss, le fait de grimper sur un cheval change le gameplay, et augmente la puissance tout en réduisant les possibilités de mouvements.

les batailles à cheval sont très sympathiques

les batailles à cheval sont très sympathiques

En effet, il va alors falloir gérer l’avancée des assaillants pour ne pas se laisser approcher de trop près, sous peine d’être désarçonné. Le coup avant permet une grande portée mais le coup arrière est bien moins efficace, il conviendra donc de prendre le temps de retourner sans cesse le cheval au bon moment pour être efficace à repousser les ennemis. Un gameplay qui fait office de pause sympathique au fil des niveaux et tempère l’avancée, bien qu’il sera aussi possible de charger à travers tout l’écran avec son canasson.

Nous avons le choix entre 5 personnages : un moine assez brutal qui se bat à main nue, un énorme gars baraqué bien lent et bourrin, un guerrier avec une épée courte, un vieil archer, et un samourai et son sabre. Cinq styles différents, surtout l’archer qui devra à tout prix rester à distance, qui permettent de varier les plaisirs et de trouver son style préféré.

souvent une grosse quantité de sprites animés à l'écran

souvent une grosse quantité de sprites animés à l’écran

De 1 à 3 joueurs, le jeux m’a tenu en haleine environ 1h30 et nécessité facilement plus d’une vingtaine d’Insert Coin, ce qui est correct en durée de vie et en difficulté bien que ce score soit considérablement améliorable, évidemment. Je base toujours mes critiques sur la première partie intégrale, il est donc logique (bien que je ne prenne pas la peine de le rappeler à chaque fois) que le but de la rejouabilité étant de dépenser de moins en moins de crédit jusqu’à peut-être finir le jeu en One Credit, soyons fou !

Un Beat’em all de bonne facture, donc, rattrapant le classicisme de son gameplay par la variété des situations et la possibilité de monter à cheval, ce qui donne un ensemble équilibré, agréable et dépaysant. De quoi passer une très bonne soirée, et plus si affinités.
Warriors of the Fateun let’splay du jeu trouvé sur le Net (c’est tout ce que j’ai trouvé de qualité correcte) pour vous montrer un peu le style…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s