[Série] SuperNatural, Saisons 1 à 5

Supernatural TV Show ImageLe jour où leur mère a été tué par un démon, Sam et Dean Winchester encore enfants vont vivre avec leur père et apprendre le métier de chasseur pour pouvoir un jour se venger. Et outre le quotidien à traquer vampires, fantômes, loups-garou, et autres créatures infernales, c’est bien cette vengeance qui sert de fil conducteur, une fois adultes, par le biais de la traque du démon aux yeux jaunes. Car ce dernier n’a évidemment pas tué la mère de nos deux héros juste pour le plaisir mais dans l’optique d’un plan machiavélique dont les tenants et les aboutissants vont être distillés par petites gouttes tout au long des deux premières saisons.

Le second arc narratif commence à la saison 3 et finit à la saison 5 et va aborder une guerre secrète entre anges et démons dans laquelle les frères Winchester auront un rôle important à jouer.

Agents du FBI, enquêteurs en assurance, ils ne lésinent pas avec les faux papiers

Agents du FBI, enquêteurs en assurance, ils ne lésinent pas avec les faux papiers

1er arc (Saison 1 et 2) : Un début intimiste
Les deux premières saisons sont mes préférées dans le sens où le fil conducteur est certes présent quasiment tout le temps, mais chaque épisode est conçu comme un oneshot et pourrait presque être regardé indépendamment. Du coup, chaque histoire nous entraîne à la découverte ou à la relecture d’un mythe, d’une légende, d’une créature mythologique. Sans cesse dépaysé, on suit avec délice le roadtrip des frères Winchester à travers tout le pays, sur une musique rock des années 70 et une ambiance des années 80. Pas de modernité aseptisée, nos héros bossent à l’ancienne, les mains dans la boue et se défendent à base de bricolage testé et approuvé : sel, cartouches de sel, pieux, symboles tracés à la craie, etc.

Du coup, on ne peut pas dire que ça révolutionne le genre, mais c’est justement ça qui fait son charme. On a sans cesse l’impression de replonger dans un classique, de retrouver l’ambiance des premiers X-files, par exemple. Pas de surenchère inutile, l’ensemble reste simple, jouant avant tout sur les personnages, principaux comme secondaires, et leur background.

Bobby, informateur des chasseurs,  est le gars bien de lé série

Bobby, informateur des chasseurs, est le gars bien de la série

Et si les frères Winchester manient parfaitement le mélange entre sérieux et humour, c’est aussi le cas de tous les petits rôles. Aucun ne sonne faux, et cela crédibilise tout l’ensemble de la série.

Après, on ne pourra s’empêcher de râler sur la nonchalance des héros qui vont enquêter sur des ennemis mortels sans plans ni armes, et passent leur temps à se faire capturer (alors que tous les autres se font juste buter en pareil cas, mais pas eux, évidemment), puis à devoir s’échapper, ou encore sur l’incohérence de certaines situations, mais ça aussi, dans un sens, ça fait partie du charme des séries des années 90.

Et l’histoire du démon aux yeux jaunes est plutôt prenante et bien ficelée, avec des rebondissements, des trahisons, des coups de putes, des manipulations, pour un final plutôt classe. Un excellent premier arc, en somme.

Bon, les amis, Brainstorming : Comment on sauve le monde ?

Bon, les amis, Brainstorming : Comment on sauve le monde ?

2ème arc (Saison 3 à 5) : Le début de la surenchère
Je ne vais pas trop détailler ce second arc pour ne pas spoiler ceux qui voudraient se lancer dans la série, mais en gros, on apprend qu’à l’opposé des démons, les anges existent aussi, et qu’ils sont loin d’être tous charitables, car ils mènent une guerre avec leur ennemi ancestral et les humains sont de petites fourmis dans le terrain vague. Sauf qu’évidemment, certaines choses et certaines personnes sur Terre sont très importantes pour un camp comme pour l’autre et tout ce petit monde va devoir interagir pour espérer remporter la victoire. Mais Sam et Dean ne sont pas du genre à se laisser faire et vont bien vite saisir les occasions (et aussi s’y retrouvé contraints) de participer activement au destin de l’humanité.

aah, Castiel et son allure de chien battu <3

aah, Castiel et son allure de chien battu❤

Une trame qui va donc clairement un cran au-dessus de la précédente. Finies les simples histoires de famille, c’est désormais l’avenir du monde entier qui est en jeu. Et nous avons là, un magnifique effet Shonen ! A l’instar d’un Dragon Ball, c’est quand les enjeux deviennent énormes que l’engouement s’étiole. Non pas que l’histoire soit moins bien. Les surprises seront au rendez-vous, les personnages sont attachants, mais la recette ne change pas et se contente d’augmenter en intensité. Résultat, quand on avait peur pour nos héros en saison 1, on ne sourcille même plus face au danger en saison 4 et 5. On sait que de toute façon, même si ils meurent, bah, ils ressusciteront, sauvé par un ange ou un démon, selon qui voudra manipuler qui. En fait, on ne s’inquiète vraiment plus que des personnages secondaires qui, eux, peuvent éventuellement mourir pour de vrai. C’est un défaut classique, mais c’est dommage que ça arrive si vite et si fort.

Qu’à cela ne tienne, cela n’empêche pas les personnages d’être toujours aussi attachants, en particulier l’ange Castiel qui reste mon préféré, et on a envie de savoir comment tout ça va finir, mais on s’en vient juste à avoir parfois un peu de nostalgie des saisons où les épisodes étaient des petits oneshots sympathiques.

les GhostFacers, une bande de losers qui chasse les fantômes en amateur, aura son épisode spécial !

les GhostFacers, une bande de losers qui chasse les fantômes en amateur, aura son épisode spécial !

Interlude : Les épisodes spéciaux
C’est là, je pense, le meilleur atout de la série. L’intensité des saisons (surtout à partir de la 3) est fréquemment entrecoupés par des épisodes complètement barrés, abordant des thèmes caricaturaux au possible, mais traités à la perfection. Pour ne citer que quelques exemples, on aura un épisode en noir et blanc façon vieux film d’horreur, où les acteurs jouent de façon exagérée et où les codes visuels sont d’époque ; un épisode spécial Noël où le vilain père Noël tue des gens ; un épisode sur un tournage de film d’horreur dans le style de Scream ; un épisode hilarant où les héros sont bloqué dans des séries télé telles que des clones de Grey’s Anatomy, de K2000 ou des Experts ; ou enfin un épisode sur un jeu de rôle Grandeur Nature fait par des fans des livres SuperNatural et des Yaoïstes. Des situations complètement loufoques, mais dans lesquelles nos héros évoluent avec sérieux et qui s’inscrivent de façon logique dans la trame principale.

Sam et Dean, deux frangins au destin compliqué

Sam et Dean, deux frangins au destin compliqué

Outre le tour de force d’arriver à ne pas tomber dans le ridicule et l’incohérent, c’est un délire génial que de voir une série se permettre autant d’auto-dérision. C’est rare et ça fait carrément plaisir.

Au final, je dirais que si la série est un peu moins bien en saison 4 et 5 et enchaîne les moments un peu ennuyeux ou agaçants, elle garde toujours une trame qui donne envie de savoir la suite, des personnages attachants aux instants touchants et un humour ravageur qui relance l’intérêt après chaque petite baisse et permet de garder le spectateur conquis jusqu’à la fin de la saison 5.

Je ne sais pas encore s’ils ont réussi à continuer cet équilibre sur les saisons 6, 7 et 8 que je me regarderai un de ces jours, mais en tout cas, les 5 premières saisons sont à voir et à apprécier.

Trouver un bon trailer de série en VF étant toujours mission impossible, j’ai trouvé celui-ci, en VO non sous-titrée malheureusement, mais qui donne un bon aperçu de la série sans spoiler :

Une réflexion au sujet de « [Série] SuperNatural, Saisons 1 à 5 »

  1. Ping : [Serie] Supernatural | Hello World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s