[Film] Skyfall

Bond est à la poursuite d’un espion ayant dérobé un fichier contenant l’identité de tous les agents britanniques en service. Le combat fait rage sur le toit d’un train et un sniper collègue de Bond a une petite chance de tuer l’espion. M ordonne le tir, malgré les risques pour Bond qui se bat au corps à corps. La balle rate sa cible et fauche 007 de plein fouet, le faisant tomber dans une cascade. Il est officiellement déclaré mort sans avoir pu retrouver son corps.

Quelques temps plus tard, l’homme qui a commandité le vol de données commence à révéler une partie des fichiers, grillant la couverture d’agents sur le terrain, et va même faire exploser le siège du MI6. Une menace trop grande qui va motiver James Bond à sortir des bars où il cachait sa survie. Il va maintenant devoir affronter l’homme qui menace l’agence et particulièrement son chef.

Au bout du rouleau
Après Casino Royale qui avait offert à Daniel Craig d’incarner un 007 brut de décoffrage, bien loin du standing British à la Sean Connery, qui lui allait comme un gant, la licence continue sur cette piste agréable, et va même jusqu’à en rajouter une couche. Pas mal d’années sont passées, et Bond est un vieux de la vieille au sein de l’agence qui commence à sentir ses limites. Encore plus affaibli par sa blessure quasi-mortelle, notre héros est cette fois bien loin d’être parfait. Il rate sa cible au pistolet, souffre de son épaule quand il escalade et son endurance est sacrément amoindrie. Des faiblesses qui donnent une dimension bien plus humaine à l’histoire, n’empêchant pas des scènes d’action efficaces et rocambolesques, mais moins surréalistes (à quelques exceptions près).

Tout le film donne d’ailleurs cette sensation qu’il s’agit là d’un épisode de transition. Nouveaux personnages, nouveaux acteurs, j’ai même cru à un au revoir de Daniel Craig, mais non, ils se sont laissé des portes grandes ouvertes. Et que ce soit le nouveau M ou le nouveau Q (un geek marrant et un peu classieux), l’ensemble fonctionne et la relève semble assurée.

.

Des classiques et du renouveau
A l’instar de ce James Bond qu’incarne Daniel Craig, les auteurs n’hésitent pas à continuer dans leur lancée et à casser un peu les vieilles habitudes. Toujours pas de gadgets abracadabrants, et c’est un bon point, souligné par Bond lui-même qui est blasé de constater que son meilleur gadget du film est un émetteur radio. Non, le nouveau Bond est plus rustique, travaille à l’ancienne et finira le film au fusil de chasse et aux bâtons de dynamite. Une atmosphère que j’affectionne particulièrement.

Par contre, quitte à changer les vieux classiques, ils auraient pu nous épargner les deux scènes de sexe. C’est vrai que c’est un classique que 007 couche avec deux femmes par film, une dans le camp des méchants, et une dans celui des gentils. Mais même si le sex-appeal de Bond a toujours été un peu trop magique, il y a d’habitude un minimum syndical : quelques phrases classes, un bourbon à la main, qui font tourner la tête de la demoiselle. Mais là, même pas ! La première va débarquer chez lui pour se faire sauter alors qu’ils ont parlé boulot 5mn dans la journée, et l’autre, le seul échange a été stressant et menaçant, tout sauf une ambiance de drague. Et pourtant, il suffit à notre agent britannique de se glisser nu sous la douche pour qu’elle tombe dans ses bras… depuis quand est-on charmant quand on entre sous la douche d’une fille sans y être invité ? Enfin bon, c’est un détail, mais vu que les scènes de sexe sont très prudes et rapides, et qu’il n’y a donc que peu de potentiel excitant, même pour l’adolescent moyen, ils auraient pu pousser l’originalité jusqu’à ne pas en mettre… mais c’est peut-être un peu radical comme changement.

Mais à l’inverse, un très bon point pour une scène avec le méchant. Ce dernier nous est suggéré comme étant homosexuel, mais sans lui donner pour autant des allures de folle, premier bon point. Et surtout, ils vont nous faire assister à une scène délicieuse où Bond va clairement envisager la possibilité qu’il se fasse abuser par un mec. Et l’image célèbre du 007 qui séduit même les femmes qui veulent le tuer devient agréablement risible face à un homme qui le déstabilise par ses propos engageants. Un passage à applaudir pour son audace et sa justesse.

Le méchant en question va d’ailleurs s’avérer très intéressant, malgré la mauvaise impression qu’il m’avait laissé dans le trailer. Pour une fois, ce n’est pas un mégalomane qui veut dominer le monde à coup de missile nucléaire, mais un homme qui a souffert à cause de l’agence et en a nourri un profond dégoût mêlé à une certaine obsession.

Un autre thème intéressant est le fait que Bond soit sans cesse dans le doute. Il ne parviendra jamais à se mettre dans la case du bien ou du mal, et à y mettre les autres. Car même s’il est convaincu de défendre le bien de son pays, il est aussi confronté à une patronne qui accepte de le sacrifier pour sauver d’autres agents. Une décision logique, certes, mais dure à accepter quand on est le sacrifié en question. Tout au long du film, James va donc hésiter entre voir sa patronne comme la dernière des morues ou comme une femme extraordinaire capable de prendre des décisions difficiles. A moins que les deux versions aillent de concert.

Ce nouveau James Bond est donc au final une très bonne surprise qui n’en reste pas moins un James Bond avec son scénario assez bateau, sa narration un peu en dents de scie et quelques clichés récurrents, mais s’autorise une vision décalée des agents secrets, avec son lot de tourments et de galères. Ce qui en fait un divertissement très agréable, presque aussi bon que Casino royale.

Publicités

2 réflexions au sujet de « [Film] Skyfall »

  1. Halala, ça me donne trop envie! J’étais en voyage Vendredi donc j’ai loupé l’AP!!! >__<

    Je vais le voir Mercredi soir du coup, t'imagines pas comme la journée va me paraître longue (oui, j'aime beaucoup les James Bond… Et Daniel CRAIG en James Bond aussi!).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s