[Série] Fruits Basket

Toru, une jeune fille courageuse vit sous une tente depuis la mort de sa mère et cumule petits boulots et études scolaires. Une situation précaire qui prend fin lorsqu’elle est accueillie dans une des maisons de la famille Soma, habitée par trois jeunes hommes. Elle va vite découvrir que la famille Soma est frappé de la malédiction des 12 signes, une magie qui les fait se transformer en l’un des signes zodiacal chinois lorsqu’ils sont enlacés par une personne du sexe opposé. Une situation qui complique rapidement la vie quotidienne.

Gnangnan et émotions
A chaque fois que je regarde cette série, je suis atterré par le côté niais de bon nombre de scènes, notamment celles qui concernent l’héroïne. Toru est un des personnages d’animé qu’on a le plus envie de baffer, il faut dire ce qui est. Elle passe son temps à chialer, à se poser des questionnements existentiels sur le moindre détail de sa vie, paniquant à la moindre occasion, et nous servant des leçons de morale convenues et enfantines.

Et pourtant, malgré cette apparence assez démotivante, je me laisse à chaque fois happer dans la vie des Soma, bercé par les chamailleries des garçons et par un humour qui fait globalement mouche grâce à des personnages exagérément réactifs aux situations. Mais ça fonctionne, je rigole à de nombreuses reprises.

Et surtout, ce sont les moments d’émotions bien plus matures (voir réellement très durs) qui tombent tout à coup sur le spectateur qui touchent. Le contraste soudain avec l’humour léger habituel amplifie l’intensité de ces instants et cela fonctionne très bien. Le background de chaque personnage s’en trouve étoffé avec brio et les protagonistes forment tout à coup un ensemble bien plus travaillé qu’il n’y semblait en début de série. Même l’énervante Toru dévoile sous sa naïveté maladive une force de caractère étonnante. Les derniers épisodes portent cette sensation à son apogée et nous laisse même un petit goût d’insatisfaction quand le dernier générique tombe. Certaines questions sur la famille et la malédiction en général ne sont pas résolues et on aurait aimé en savoir plus.

Fruit Basket n’est pas une série extraordinaire, oui, mais un moment très agréable, à se mettre en fond pendant qu’on dessine, et qui donne le sourire et une boule dans la gorge par moment.

Un trailer qui témoigne des moments intenses de la série

Publicités

4 réflexions au sujet de « [Série] Fruits Basket »

  1. J’ai encore pleuré devant l’épisode sur Hatori T^T
    C’est drôle comme j’ai souvent entendu l’argument sur le côté cruche de Tohru alors que personnellement elle ne m’a jamais énervée mais toujours beaucoup émue ^^;; Pour moi cette série est un vrai petit bijou, qui arrive à faire rire et pleurer même une insensible comme moi XD
    Seul regret, que le manga n’ait pas été adapté intégralement en anime (la « fin » de l’anime est clairement une pirouette qui ne résout rien, et il manque des personnages importants).

    • ben disons que si on en voit que certains extrait, dans sa façon de réagir aux événements de la vie quotidienne, Toru est quand même une sacrée gourde XD on a envie de la secouer, et sa façon de se lancer dans des leçons de morale gnangnan au moindre truc, ça fait quand même un peu beaucoup à l’eau de rose. Mais c’est clair que dès que l’ambiance devient plus dure, ses faiblesses deviennent des atouts et ça crée des super beaux moments. Mais au final, j’ai surtout de l’affection pour les autres personnages.

  2. Perso j’aime cette série car elle m’a permis de découvrir le manga! Et c’est une de mes références Shojo. Comme un peu la série TV, ça démarre gentil puis ça devient assez sombre passé la moitié de l’histoire. Et tu découvres un portrait de Tohru vraiment très intéressant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s