[Film] Men in black 3

Aussi bon que MIB2… mauvais, quoi…
Le premier volet de la série avait à l’époque apporté une touche appréciable d’humour et de déjanté à un univers science-fiction Alien depuis longtemps traité avec sérieux. Le mélange avait su respecter un équilibre correct entre parodie et aventure. Mais la suite avait quand à elle basculé dans l’humour lourdingue et grotesque, au détriment du scénario et des personnages. Plusieurs années après, on était en droit d’espérer qu’une histoire de voyage dans le temps amène au moins quelques causes à effets intéressants niveau scénario et serve de base à des gags anachroniques amusants. Oubliez tout de suite ces vains espoirs, le film est un navet dans toute sa splendeur !

Le film commence en nous présentant le gros méchant extra-terrestre de l’histoire qui s’échappe de sa prison lunaire. Ce dernier est le dernier représentant d’une race brutale et bourrine qui dévaste tout sur son passage dans un rire guttural du plus mauvais effet. Autant dire que ce n’est pas de ce côté de l’histoire que nous aurons du contenu. On découvre que Boris, ce fameux gros méchant, ne rêve que de se venger de celui qui l’a enfermé il y a 40 ans : l’agent K. Et en grand guerrier qu’il est il choisit de ne pas l’affronter de face mais de retourner dans le passé avec une machine Alien pour tuer K alors qu’il ne s’y attend pas. La manœuvre semble avoir réussi, puisque K est soudainement effacé du présent et seul J se souvient de lui (pour une raison somme toute assez débile et tirée par les cheveux). Il va donc à son tour partir dans le passé pour sauver son coéquipier.

Tout d’abord, les gags. Sur le papier certains avaient un potentiel. Mais mal filmé, mal rythmé, et mal joué, ils tombent tous à plat. Les implications du voyage dans le temps ? J’ai rarement vu aussi basique. Hormis la pseudo surprise de fin, pour le reste, on ne fait qu’assister à une histoire dans le passé. Aucun suspense sur ce que ça va entrainer à l’avenir, aucun rebondissement ou complication, que dalle. Par exemple, la nouvelle chef du MIB, une femme qui a l’air d’avoir un passif avec K, et qu’on retrouve jeune 40 ans avant… on s’attend à avoir du croustillant, une histoire commune qui réserve son lot de surprise, tout ça tout ça… Eh ben non, on comprend qu’ils ont dû tirer un coup, quoi. Et ça en reste là.

Enfin bref, un sujet totalement survolé et sans matière, une histoire peu intéressante servie par des acteurs sans conviction, pour un film grand public qui peine même à remplir son rôle de base, à savoir divertir un minimum le spectateur. A oublier, en espérant qu’il n’y ai pas d’épisode 4.

Ah si, tiens, un point positif notable : le maquillage (numérique ou réel, je ne sais pas) de Josh Brolin qui est bluffant au point de réellement voir en l’acteur un tommy Lee Jones jeune. Vraiment bien fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s