[Jeu] Ceramic Destroyer

Ayant enfin fait l’acquisition d’un mobile digne de ce nom, il était évident que je me mette à écrire des articles sur les jeux flashs. Je pensais donc immédiatement au premier jeu que j’ai téléchargé, à savoir Angry Birds. Sauf que tout le monde connaît et joue à ce jeu, et s’il mérite sa notoriété, il n’y a pas grand chose à commenter que vous ne sachiez déjà. Je me suis donc mis à la recherche d’autres jeux, et je suis tombé sur une petite merveille : Ceramic Destroyer !

Si simple et si prenant.
Un petit jeu on ne peut plus simple, au concept plutôt banal, mais bigrement efficace et addictif. Des bombes sont placées successivement dans un lance pierre en bas de l’écran, et on doit les projeter sur des sculptures diverses en céramique, le but étant de détruire intégralement cette dernière. Les bombes à disposition peuvent avoir différents effets : la verte s’accroche puis explose ; la violette survole la cible et on peut influencer sa trajectoire en tapotant ; la orange peut semer trois mini bombes avant d’exploser et la bleue peut se séparer en trois durant la trajectoire. Et l’on peut échanger la bombe en cours, mais seulement avec la suivante.

Le reste est un savant mélange de précision et de stratégie. Car si les réactions en chaîne sont légions, il n’est pas facile d’atteindre les 100% à chaque niveau. Et tout le défi est là : pour valider le niveau avec une étoile et déverrouiller le suivant, il faut détruire au moins 90% de la sculpture. 95% permet un score de deux étoiles, mais il faut un 100% pour décrocher la troisième étoile. Et croyez moi, tout effacer jusqu’au dernier pixel est un sacré challenge.

Un presque parfait.
Dur, en effet, de lui trouver des défauts… sauf évidemment, le titre totalement pourri ! Alors oui, il colle très bien avec le concept du jeu, mais sérieusement, les concepteurs… vous croyez que les joueurs vont se dire « I’m the Ceramic Destroyer ! Mwahahahaha… »

Et le second défaut est la difficulté. Avoir deux étoiles aux niveaux se fait sans énervement et l’avancée est constante, mais arrivé au monde 4, on se rend compte que le jeu ne peut continuer par manque d’étoile ! Du coup, on est forcé de s’acharner sur certains niveaux en espérant décrocher les 100% suffisamment de fois pour changer de monde. Je trouve ça dommage. Faire du 100% est un objectif de hardcore gamer. Débloquer un monde secret pour récompenser la ténacité du joueur est une bonne idée, par exemple, mais le laisser bloqué à la moitié du jeu, je trouve ça un peu mal dosé.

Toujours est-il que ces défauts restent très mineurs face à une réalisation impeccable, une musique très agréable, un gameplay aux petits oignons, et une ambiance zen et dépaysante.

Un jeu assez proche d’Angry Bird sur bien des points et qui l’égale selon moi grâce à une jouabilité plus agréable. Si on rajoute le fait qu’il est gratuit en contrepartie de petits bandeaux publicitaires discrets, la sentence est sans appel : Un must have de l’Androïd Market !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s